G_teau_Pina_colada

Ce week-end nous fêtions l'anniversaire de mon homme dans ma famille. Je décide donc de faire le gâteau, mais un premier dilemme s'offre à moi : A quel(s) parfum(s) ? Première chose, faire une liste de tous les parfums que n'aiment pas les uns et les autres : fruits rouges, café, praliné, poire, pêche, marron. Donc là il reste déjà pas beaucoup de choix. Ensuite enlever ce que je n'ai pas envie : le chocolat (après une pierrade et un gratin dauphinois je voulais quelque chose de frais). Enfin, éliminer les gâteaux à base de crème au beurre (pas trop appréciée dans la famille et trop écoeurante).
Je me dirige donc vers l'association ananas-coco qui convient à tout le monde. Après quelques recherches sur le net, je tombe sur une recette associant une dacquoise à la noix de coco et une mousse à l'ananas. Parfait !

Enfin c'est vite dit, car pour cette recette il me fallait utiliser de la gélatine alimentaire et malgré mes nombreux essais sucrés je n'en avais encore jamais manipulée.

Je me lance quand même et réalise la recette trouvée ici . Je décide seulement de ne pas faire le décor à base de Chantilly et de diminuer les proportions de rhum coco dans la mousse.

Voici quelques étapes en photos :

DSC04328

Préparation de la dacquoise à la noix de coco

DSC04333

Préparation de la mousse à l'ananas

DSC04335

Ananas caramélisé

DSC04337 DSC04339

Montage du gâteau

Le gâteau part alors pour plusieurs heures au frigo. Après 6 heures au froid, il est temps pour nous de prendre la route, mais c'est à ce moment là que la panique s'installe : la mousse n'a pas encore totalement pris et j'ai peur que le gâteau ne résiste pas au trajet. Je décide donc de ne pas finir le décor et de démouler tout ça une fois arrivé.

Je n'ai pas de photo de l'état du gâteau une fois les 30 minutes de trajet effectuées, mais la mousse s'était beaucoup déplacée et avait même par endroit débordé du moule. J'ai donc essayé de remettre tout ça en place et le gâteau est reparti tant bien que mal au frais. Une heure avant le repas je le mets même au congel en espérant que cela facilitera le démoulage et la coupe.
Je l'ai finalement sorti 1/2 heure avant de le déguster pour finir le décor (et pour ne pas le manger glacé).

Le résultat n'était pas des plus satisfaisants, mais je dois avouer qu'il était finalement vraiment bon.

Je retenterai un jour d'utiliser de la gélatine pour une mousse mais je ferai avant un petit essai afin de vérifier le résultat.

G_teau_pina_colada_part